PRESENTATION

Grande traversée des Alpes à skis, Jean-Lou Vinard

Ce site est enfin terminé, il m’a pris 6 mois de travail. Je serais heureux d’avoir vos commentaires, n’hésitez pas. Merci d’avance.

Cette traversée n’aurait pu être réalisée sans le soutien actif de ma famille à qui j’ai beaucoup demandé. Merci à tous, Margot, Thomas, Mathias, Marie, Nancy et Lucy.

Je dédis cette traversée à Joe KALLS, paraplégique, qui a traversé, debout sur ses béquilles, la France du Nord au Sud en 2012. Ma traversée n’est rien à coté de la sienne

Le parcours s’inscrit dans une histoire : de nombreux prédecesseurs l’ont réalisé, en commençant par Léon ZWINGLESTEIN  en 1934 (Grenoble >> Nice >> puis Autriche jusqu’en SILVERETTA et retour à GRENOBLE !! chapeau)

D’autres s’y sont illustrés, dont W BONATTI en 1956 (parcours Yougoslavie-Italie) et bien d’autres, avec des trajets variables. Il semble que le trajet Vienne-Nice ait été fait en 1971 en 3 mois 1/2 par Klaus HOI. De nombreux amateurs inconnus ont également réalisé cette traversée.

Pour ma part, je me suis inspiré de 2 guides : JR MINELLI, GHM en OISANS (La Bérarde) qui a réalisé la traversée en 2004, et S GAIMARD, GHM aux ARCS qui a réalisé la traversée en 2009. Bien sur des modifications ont été apportées, en fonction de l’enneigement, des conditions ou du désir de faire tel ou tel parcours

J’ai choisi de partir des Alpes Viennoises en janvier 2012, direction MENTON, mais d’autres options sont possibles, tant pour le départ (Alpes de l’ex Yougoslavie) que pour le sens Nord >> Sud ou Sud >> Nord

Je n’ai donc rien inventé ..

Le parcours se compose de 14 raids, de 4 à 8 jours, avec 1 jour de repos en règle toutes les semaines : Chacun de ces raids est décrit dans la rubrique « RAIDS »

L’ensemble m’a pris 102 jours avec 12 jours de repos + 8 jours d’interruption pour raison familiale, soit 82  jours de ski.

Je suis arrivé à MENTON au printemps un vendredi 13, et croyez moi, ça fait drôle d’avoir les skis sur la plage et encore plus drôle de se baigner …

Globalement il s’agit d’une traversée DURE, ENGAGEE, surtout en hiver en Autriche avec d’abord 4 tempêtes de neige en janvier (15 jours de neige et vent de tempête)  puis pour corser les choses une vague de températures sibériennes (fin janvier, début février) avec jusqu’à -25° en altitude (avec du vent)

Ça représente

  • environ 1200 km à vol d’oiseau (sans doute 3 fois plus sur le terrain)
  • 89.000 m de dénivelé positif
  • des paysages magnifiques, en particulier l’Autriche ; ce pays mérite le détour et ses habitants sont extraordinairement chaleureux
  • des refuges de tous les niveaux: ça allait de la cabane au palace
  • 30 nuits en refuge non gardé, certaines par -25°C dehors, et avec du vent et sans chauffage
  • du matériel ayant souffert +++
  • 14.586,5 conversions (je n’ai pas fini la dernière)
  • en moyenne 3 à 4 chopes de bière par jour (en gasthof ou refuge gardé)
  • sans doute des erreurs stratégiques mais qui n’en fait pas
  • des tas de rencontres superbes
  • beaucoup de complicité avec certains participants
  • des engueulades et des clashs (quelques uns)
  • aucun blessé corporel, mais peut être des blessures de l’âme
  • et surtout la satisfaction d’être allé au bout

Bonne lecture

Jean-Lou VINARD, GAP, 64 ans

Et les vieux se démerdent pas si mal !!

voici une photo avec mon ami Giacomo PARA (60 ans) de Chianale, qui a lui aussi fait la GTA de décembre à fin février, en partant de Bavière jusqu’à MENTON. A nous deux 124 ans, et pas un pépin ..

avec Giacomo, à CHIANALE, 7 octobre

This entry was posted in Grande traversée alpes ski and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>