AUTRICHE ET METEO

Grande traversée des Alpes à skis

Météo de tempête en Autriche

L’Autriche a subi 4 tempêtes de neige fin décembre puis janvier 2012 !! Il y a eu des trains bloqués, des voitures écrasées, des morts et pendant ce temps là on était en montagne !! Il y a eu la tempête JOACHIM (20 décembre) ULLI (1er janvier) ANDREA (6 et 7 janvier) et GISELA (22 janvier) et derrière on annonce des froids polaires .. -25°C dans le TYROL, ça tombe bien, c’est juste là qu’on passe au mauvais moment ..

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2012-01-22-06h15/l-autriche-paralysee-par-une-tempete-de-neige-15323.php

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

L’Autriche paralysée par une tempête de neige

Autriche

Dernière modification le dimanche 22 janvier 2012 à 15h57
vendredi 26 décembre 7h
vendredi 26 décembre 7h Saint Joseph les bancs sous la neige

Un hiver très enneigé

Si entre la fin de l’automne et le début de l’hiver, les chutes de neige se faisaient désirer sur l’Autriche (en novembre dernier, de nombreuses villes autrichiennes comme Innsbruck n’ont pas reçu la moindre goutte d’eau ou flocon) la situation a radialement changé depuis la mi-décembre avec une succession de tempêtes de neige sur le Tyrol et le Vorarlberg ; la tempête de neige actuelle est la quatrième depuis le 15 décembre dernier en Autriche. Cette tempête de neige paralyse actuellement une grande partie du réseau routier du pays. L’accès aux principales stations de ski depuis les vallées est quasiment impossible.

Entre 50 cm et 1,5 mètre de neige tombés en 24 heures selon l’altitude, rafales de vent jusqu’à 150 km/h en altitude

A Innsbruck, ville située à 550 m d’altitude, le cumul de neige fraîche atteignait 50 cm samedi matin. En altitude, on relève jusqu’à 1,5 m depuis hier après-midi vers 1800 m d’altitude, le Tyrol et le Vorarlberg étant les provinces les plus touchées par ces chutes de neige record. Facteur aggravant, il s’agit du vent qui souffle en tempête en altitude avec des rafales qui peuvent atteindre les 120 voire 150 km/h près des crêtes, d’où la formation de très importantes congères. Dans la station de ski de Fuerkogel située en Haute Autriche et à une altitude de 1600 mètres, une rafale instantanée de 169 km/h a été enregistrée samedi soir.

Risque d’avalanche maximal sur les Alpes autrichienne et suisses

Consécutivement à ces chutes de neige exceptionnelles, le risque d’avalanche est maximal. Pour se rendre compte des hauteurs de neige impressionnantes depuis le début de l’hiver, prenons l’exemple de la station de Sankt-Anton-am-Arlberg où le cumul dépasse les 5 mètres à 2700 mètres.

Des situations météorologiques similaires qui se répètent depuis la mi-décembre

En effet, chacune des tempêtes de neige s’explique par la descente de dépressions depuis la Scandinavie qui plongent vers les Balkans en passant par l’Europe Centrale. Paradoxalement, les températures, ne sont pas très basses depuis la mi-décembre, et ce malgré le passage de ces dépressions très actives. C’est donc bien la fréquence des tempêtes de neige et non le niveau de la température qui est exceptionnelle. Dans l’ordre chronologique, il y a eu les tempêtes « Joachim » (20 décembre), « Ulli » (1er janvier) « Andrea » (6 et 7 janvier) et l’actuelle prénommée « Gisela » (salope !!) qui sont à l’origine de ces fortes chutes de neige sur le centre de l’Europe (Alpes françaises et suisses, Bavière et Autriche).

D’autres fortes chutes de neige attendues jusqu’en milieu de semaine prochaine

La situation est d’autant plus préoccupante que la tempête de neige de ce week-end sera suivie d’autres chutes de neige, certes moins marquées, mais qui déstabiliseront encore davantage le manteau neigeux… Un retour à la normale n’étant pas attendu avant mercredi avec un temps plus sec mais aussi très froid avec des températures qui pourraient s’abaisser vers -25°C dans le Tyrol…

LA VAGUE DE FROID

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2012-02-02-13h19/une-vague-de-froid-historique-a-l-echelle-europeenne-15485.php

Une vague de froid historique à l’échelle européenne

Pologne

Dernière modification le jeudi 2 février 2012 à 19h50
ILLUSTR_20120202_FROID_EU-1.flv du 02-02-2012
ILLUSTR_20120202_FROID_EU-1.flv du 02-02-2012 froid froide_europe Il y a un an

Des valeurs glaciales en Europe de l’Est

L’Europe connaît actuellement une vague de froid de grande ampleur, comme on n’en avait plus observé depuis plusieurs années. Si les températures les plus basses en France, et plus généralement sur l’Europe de l’Ouest, sont plutôt attendues en fin de semaine, les valeurs sont déjà glaciales actuellement entre la Pologne, l’Ukraine, jusqu’aux Balkans et à la Russie. C’est ce froid extrême qui déboule sur la France en cette fin de semaine, et se maintiendra alors pour le week-end.

Ce matin, les températures étaient particulièrement basses sur l’ensemble des pays baltes, l’Ukraine, en descendant vers la Bulgarie et les Balkans. Les valeurs y sont largement inférieures à -20°C, ce qui se situe souvent entre 15 et 20°C en dessous des moyennes de saison. C’est exceptionnel, même si ces régions sont habituées à des hivers rigoureux. On relevait par exemple jeudi matin :

* -30°C à Ivano Frankivsk (Ukraine)
* -28°C à Minsk (Biélorussie) et Rivne (Ukraine)
* -27°C à Kaunas (Lituanie)
* -26°C à Poprad (Slovaquie)
* -24°C à Rzeszow (Pologne)
* -20°C à Schwerin-Parchim (Allemagne)

Généralisation du froid

Entre l’Allemagne et la Bosnie, on relevait ce matin entre -10 et -20°C, et le froid progresse peu à peu vers l’ouest. Les températures deviennent fortement négatives en Belgique avec -15°C sur les Flandres, alors qu’en France il faisait jusqu’à -12°C en Alsace ce matin, avec un ressenti inférieur à -20. Le grand froid se généralisera vraiment à toute l’Europe demain vendredi, en même temps qu’il s’intensifiera sur l’Europe de l’Est.

Des records de froid pourraient être battus entre la Scandinavie, la Pologne et l’Ukraine, où l’on relèvera vendredi et samedi jusqu’à -30°C, voire -35°C sur les sols enneigés. Plus à l’ouest, le froid sera quand même plus « modéré » avec -15 à -20°C, des valeurs que nous pourrions atteindre également dans le nord-est de la France samedi ou dimanche. Cette vague de froid pourrait finalement persister une grande partie de la semaine prochaine, soit plus longtemps que prévu.

Retour 14 raids

This entry was posted in Grande traversée alpes ski. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>