7 février, J35, raid 6 (4) Furtschalghaus (2293m) >> Olperer Hütte (2388m)

Grande traversée des Alpes à skis

Tyrol : Zillertal, Tuxen Alpen

participants : Jérôme, Jean-Lou

dénivelé + 588m, cumulé 30940m

dénivelé – 493m, cumulé 29708m

Km carte 8, cumulé 401km

Timing 65h, cumulé 201h

 

Conditions : temps maussade, descente merdique, long cheminement le long d’un lac puis remontée, ou on retrouve pour un moment le « ski de combat » de nos débuts. pas de glaciers. On s’arrêtera à Olperer Hütte car on est fatigués tous les 2 et l’étape jusqu’au col du Brenner parait très longue.

PDJ , départ 8h30

Descente dans une neige pourrie, jour blanc, il faut rester vigilant. On aborde le lac de Schlegesspeicher qu’on longe par son flanc orographique gauche. Chemin interminable jusqu’au barrage qu’on devine dans la brume.

Montée dans la cousse

et si on changeait de sport ??

tous les chemins mènent à Rome, mais ou est celui de OLPERER HUTTE ??

Là plusieurs chemins pour montée à OLPERERHUTTE, à mon avis on prend le mauvais car on retrouve tout de suite le « ski combat » qui nous avait tant épuisés au début du raid..

Jérôme est devant je ne le vois plus, je suis donc sa trace, qui s’élève petit à petit au dessus du barrage. Je sors de la forêt, passage à mon sens un peu exposé, puis j’aperçois le refuge OLPERER. Ma grande interrogation est l’état du dit refuge. Il était décrit par MINELLI en 2004 ou par GAIMARD en 2009 comme très inconfortable et nous n’avons presque plus rien à manger ..  mais l’étape jusqu’au BRENNERPASS parait démesurée et la sagesse voudrait qu’on s’arrête au refuge ..

J’aperçois Jérôme qui me hurle quelque chose de loin mais incompréhensible et je prie pour que le refuge soit habitable. en arrivant Jérôme me crie « superbe »  La Hütte est magnifique, elle a du être refaite récemment, 10 couvertures, WC intérieur, poêle (je n’ai jamais vu un poêle chauffer comme ça) matos cuisine, par contre pas de nourriture. Il nous faudra faire avec le peu qui nous reste. Il reste 850m de montée avec un passage difficile un itinéraire pas évident et une redescente pas facile. D’un commun accord on décide de rester là.. Ouf, je respire, on va pouvoir passer une bonne nuit.

On se partage les taches comme d’habitude mais je suis gelé car j’ai fait l’erreur de monter avec toutes les couches et tout est trempé. Dés le démarrage du feu, on peut faire sécher et petit à petit se réchauffer, en 1h ça va beaucoup mieux.

système D pour faire sécher sans brûler

Jérôme dans OLPERER HUTTE

On mange le peu comestible mais c’est short .. La seule chose qui ne manque pas c’est l’eau et le thé, alors on boit énormément. On dormira sur les tables car les chambres sont quand même glaciales. Excellente nuit. Je précise que dans tous ces Winterraum il existe un tronc que nous abondons régulièrement. C’est notre 9éme WINTERRAUM.

Retour raid 6

Retour 14 raids

This entry was posted in Grande traversée alpes ski. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>