27 janvier J24 (raid 5) Franz Joseph HAUS (2450m) Rudolfshutte (2315m)

Grande traversée des Alpes à skis

On sort du massif du Grossglockner, Carinthie, Haute-Route TYROL

Participants : Jérôme Jauffres, Jean-Lou Vinard

Dénivelé + 978m, cumulé 20552m

Dénivelé – 1138m, cumulé 20760m

Km carte : 14, cumulé 300

Timing : 6h, cumulé 147h

Conditions: traversée glaciaire longue, descente crampons foireuse, traversée de rivière à la INDIANA JONES, remontée sur station et arrêt dans hôtel altitude, tout ça par temps couvert

Temps couvert, départ vers 8h. descente sur MITTLERES PASTERZENKEES, pas facile, remontée vers IM WASSERFALL, neige extrêmement foireuse, aucune consistance, on fait 2 pas pour redescendre de 3 !! Obligés de déchausser et de s’aider des skis « ancre » pour arriver à franchir ce passage.  Epuisant pour tous les 2.

Puis passage sous OBERWALDHUTTE vers 2800m et on traverse le OBERSTER PASTERZENBODEN vers le Nord-Ouest. Traversée assez sinistre sous un temps gris, je suis très fatigué. Pause à ODELWINKELSCHARTE.

ODENWINKELSCHARTE, 3328m, on va en face

On aperçoit en face la station de ski WEISS-SEE, vers laquelle on doit aller après une descente.

Cette descente s’avère plutôt exposée, elle se fera en crampons et le cheminement n’est pas évident. On rechausse les skis sur ODENWINKELKEES et on suit le fond du vallon jusqu’à une rivière vers 2350m. Là, surprise il n’y a plus de pont !! Jérôme est devant moi, je l’ai perdu de vue et lorsque j’arrive quelle n’est pas ma stupéfaction !! Jérôme passe la rivière (une bonne ROMANCHE, si on tombe on est mal ..) sur un vague « pont » en ferraille après avoir lancé ses skis de l’autre coté. 9a me parait hasardeux … et pourtant il faut traverser, le télésiège de la station est de l’autre coté.

Je ne suis pas tenté par l’expérience et préfère essayer de trouver un passage plus bas. mais toujours aucun pont (j’apprendrais plus tard qu’ils ont été emportés) Je me décide à traverser la rivière à skis, j’avais encore jamais fait. De l’eau jusqu’au genou, ça pousse fort. Je manque de me faire emporter mais très vite j’acquiers la technique, il faut en fait laisser « flotter » les skis dans le sens du courant, si bien qu’on traverse en biais vers le bas; la station me regarde ahurie mais je m’en fous. je sors de l’autre coté, trempé jusqu’aux cuisses, mais sain et sauf.

J’arrive au télésiège et le perchman ne me pose aucune question, il me laisse monter, ouf … Jérôme monte par les pistes.

Au sommet de la station, je découvre notre hébergement du soir, un vrai palace hôtel à 2315m, au milieu des pistes. Causette avec un groupe d’autrichiens très intéressés par notre aventure, puis descente à skis à l’hôtel.

Hôtel à 2300m, pas une voiture, splendide RUDOLFSHUTTE

Quel luxe, buffet pantagruélique, sauna, piscine, une chambre pour le prix d’un dortoir, super !! 100€/ pour 2 jours en pension complète, pas cher du tout !!!!

Décrassage, Jérôme arrive une heure plus tard. Bière, Rebière et buffet sur lequel on se jette littéralement. Quel bonheur

Retour raid 5

Retour 14 raids

This entry was posted in Grande traversée alpes ski. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>