2 mars J59, raid 9 fin (6) Capanna Bovarina 1870m >> AIROLO 1159m

Grande traversée des Alpes à skis

GANA NEGRA, lac RITOM, Passo del SOL

Participants : Christian, Jean-Lou

dénivelé + 1850m, cumulé 52280m

dénivelé – 1800m, cumulé 50634m

Km carte 30, cumulé 708km

Timing 15h, cumulé 320h

Conditions : étape censée être tranquille, en fait plusieurs difficultés imprévues: d’une part un déneigement majeur en face Sud de GANA NEGRA, nous conduisant à une erreur d’itinéraire puis à une remontée et une descente merdique en terrain sec et neige allant jusqu’au terrain. d’autre part le passage du lago RITOM qui nous a fait sortir en pleine nuit à la frontale. Enfin une descente abominable sur la route jusqu’à CASALCA. Au total 15h de galère.

Départ 9h, montée tranquille jusqu’à GANA NEGRA (zone noire) 11h (2401m) Descente sur la gauche qui aboutit au dessus de barre infranchissables. remontée et descente (en fait il fallait aller tout droit) très rapidement complétement sèche. pas si grave, mais dans le bas, zone enneigée avec une neige sans consistance et skis allant jusqu’au terrain. Progression très difficile dans ces conditions, rappelant le ski combat autrichien. Arrivée très tardive à CASACCIA. Nous n’en sommes qu’à la moitié (supposée) de l’étape.

Un italien sympathique nous donne les indications pour remonter au Passo del SOL 2376m que nous atteignons à 16H. Descente sur un 1er lac puis arrivée sur le lac RITOM, gelé. Christian devant passe en rive droite (sens orographique) mais au bout de 200m il me crie que ça ne passe pas, neige trop molle et risque majeur de coulée de fond.

Il suggère de passer en rive gauche ou il y a semble t’il un sentier. Ok pour cette proposition. On repasse un petit tunnel (décidément c’est le coin des tunnels) puis on suit effectivement un sentier qu’on perd très rapidement. le GPS indique qu’il faut monter de 350m ce dont j’informe Christian. manifestement il ne m’écoute pas et part devant au flanc du lac sans monter. Je suis rapidement distancé (mes peaux ne tiennent plus) et lui hurle de m’attendre. Point n’y fait je le perds rapidement de vue.

On progresse ainsi à 1900m d’altitude environ sur 2km, progression merdique (foret) Au bout de ce temps je le rejoints, il est bloqué par des barres rocheuses infranchissables ce qui était prévisible. Il est 19h. Après une explication chaude, je prends la tête pour REMONTER jusque vers 2150m (montée hyper pénible) sur le sentier d’été. Il fait nuit et nous allons suivre au GPS et à la frontale, pas à pas le sentier jusqu’à arriver au barrage vers 21h. Aucun hébergement possible sur place.

Descente sur la route (tantôt neige, tantôt goudron) jusqu’à CASALCA, on est complétement épuisés. Il n’y a aucun hébergement dans ce village encore loin d’AIROLO. J’arrête la 1ère voiture, coup de chance. Il s’agit de 2 italo-suisses supersympa qui acceptent de nous emmener à AIROLO, Hôtel RAMELLI 22h. Il y a de la place, ouf !!

on se précipite en tenue de ski à la 1ère pizzéria, ou on engloutit 2 pizzas et 4 bières en ce qui me concerne + l’apéro du patron

dodo 23h30 épuisés.

au départ du refuge

GANA NEGRA porte bien son nom

remontée après erreur itinéraire

descente à pied sur CASACCIA

on est descendus par là

rocher dolomitique vers Passo del SOL

remontée vers Passo del SOL

refuge (fermé) au dessus du lago RITOM

lago RITOM (notre Bérezina)

passage en rive gauche du lac

vue de la rive gauche, 19h, encore 3h de galère

Retour raid 9

Retour 14 raids

This entry was posted in Grande traversée alpes ski. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

     

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>